S’hydrater est vital pour l’organisme, constitué par plus de 60% d’eau. Durant l’effort et lors d’une cure minceur, l’hydratation est d’autant plus importante que l’activité physique et les régimes hyper-protéinés (souvent pratiqués en musculation) ont tendance à favoriser une importante perte d’eau.

Pourquoi s’hydrater correctement lors d’une diète ?

Les diètes ou régimes minceur plébiscités par les sportifs impliquent généralement la consommation d’une importante quantité de protéines (pour permettre à l’organisme de maintenir la masse musculaire). Ces régimes hyper-protéinés entraînent souvent une charge de travail conséquente pour les reins et le foie qui, pour éliminer les toxines, évacuent beaucoup d’eau. L’activité physique est également un facteur important de perte d’eau (via la transpiration). Couplée à des cures minceur et/ou hyper-protéinées, elle peut provoquer une déshydratation de l’organisme si plusieurs bons réflexes ne sont pas adoptés.

Un apport insuffisant en eau et sels minéraux a des conséquences néfastes sur l’organisme: fatigue, perte de concentration, peau sèche, baisse des performances, maux de tête. La déshydration peut également causer indirectement des blessures et provoquer de mauvaises répercussions globales sur l’organisme. Il est donc crucial de savoir bien s’hydrater lors d’une cure minceur associée à la pratique d’activités sportives (notamment d’endurance).

Comment éviter la déshydratation ?

Boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour est la première à chose à faire pour éviter la déshydratation. Ingérer des aliments solides riches en sels minéraux et en eau, notamment les fruits et légumes (concombre, pastèque, courge), est également une démarche nécessaire pour compléter ses apports hydriques quotidiens.

Indispensables, ces démarches ne sont pas suffisantes dans le cadre d’une pratique physique régulière et/ou d’une cure minceur. L’utilisation d’une boisson isotonique pendant l’entraînement peut alors constituer une solution efficace pour réussir à hydrater l’organisme et répondre à ses besoins en eau.

Les boissons isotoniques pour hydrater l’organisme

Les boissons isotoniques sont destinées à remplacer l’eau, les nutriments, l’énergie et les électrolytes perdus lors d’un effort intensif. Elles agissent autant sur la réhydratation du corps que sur la réduction de la fatigue et la limitation de l’épuisement des réserves musculaires.

La boisson isotonique comprend de l’eau en grande majorité, bien sûr, mais aussi du sodium et du glucose. L’association du sodium et du glucose permet d’optimiser l’hydratation. L’apport en glucose a également pour but d’alimenter les réserves musculaires et de contribuer à la continuité de l’effort.

Le glucose peut être présent sous différentes formes dans les boissons isotoniques : saccharose, fructose, maltodextrines. Dérivés du maïs, les maltodextrines sont des glucides qui associent plusieurs molécules de glucose et maltose. N’ayant pas un goût sucré, elles facilitent l’absorption de la boisson et sont facilement digérables par l’organisme. Leur faible concentration osmotique (favorisant l’osmose avec le plasma sanguin) en font également un choix judicieux pour composer une boisson isotonique.

Le sodium doit également être présent dans une boisson isotonique pour pouvoir récupérer les pertes en sels dues à la sudation. Son action est également importante pour stimuler la soif et aider l’intestin à mieux absorber l’eau et les glucides, ce qui joue favorablement sur la réhydratation. La boisson isotonique peut aussi contenir des vitamines hydrosolubles B1, B2, B6 et B12 (non synthétisées par l’organisme) qui détiennent un rôle important dans l’assimilation des nutriments et la distribution de l’énergie.

Consommer une boisson isotonique est idéal lors d’un entraînement intensif ou une séance d’endurance pratiquée dans le cadre d’un régime alimentaire (mais aussi en période de maintenance).  Efficace pour réduire la fatigue et ralentir l’épuisement des réserves musculaires, elle favorise donc fortement l’hydratation.

Comment s’hydrater avec une boisson d’effort ?

Pour vous hydrater de manière optimale avec une boisson isotonique :

  • Buvez par petite gorgée votre boisson (toutes les 10 minutes environ) afin d’améliorer son absorption et éviter une sensation de gêne due à une consommation trop rapide ;
  • Buvez votre boisson uniquement pendant l’effort ;
  • Ne buvez pas plus d’1,5L de boisson isotonique par séance

Les autres solutions pour s’hydrater durant un régime minceur ?

La boisson isotonique est une solution efficace pour s’hydrater pendant l’effort. Pour répondre à vos besoins le reste de la journée, il existe plusieurs boissons spécifiques, dont des boissons brûle-graisses capables de contribuer autant à l’hydratation qu’à la perte de poids.

Ces compléments alimentaires sont avant tout destinés à accélérer le métabolisme de base, ce qui entraîne une consommation plus importante d’énergie, mais sont également efficaces pour hydrater l’organisme. Ils contiennent généralement des plantes, des vitamines et/ou des acides aminés.  Kill Fit, par exemple, est un brule-graisse composé de guarana, thé vert et vitamine C. Ces boissons contribuent à faciliter l’amincissement en complément des mesures diététiques, à réduire la fatigue et participent à soutenir l’oxydation des graisses.

Les bruleurs de graisse et les draineurs peuvent être utilisés en complément d’une alimentation équilibrée et d’un régime spécifique pour une meilleure hydratation. Consommer une boisson isotonique, de l’eau pure et des aliments solides riches en eau restent toutefois indispensable pour réussir à vous hydrater lors d’une cure minceur.

Sources :
Doctissimo
Passeport Santé
Top Santé