Le football est un sport mixte comme le Rugby, le volley, le tennis…

Objectif : Etre plus performant, plus longtemps

En plus de faire appel à des compétences techniques, ces sports sont qualifiés de « mixtes », car ils font intervenir à la fois l’endurance – pour être performant jusqu’à la fin des épreuves – et la puissance musculaire – qui conditionne la rapidité et la détente, chacune de ces 2 composantes étant plus ou moins importante selon la discipline (la part d’endurance est plus importante dans le football que dans le rugby par exemple, qui demande davantage d’efforts brefs et intenses).

Ainsi, la préparation nutritionnelle, en combinaison avec la préparation physique, va permettre de :

  • Développer les capacités d’endurance, notamment respiratoires et circulatoires ;
  • Fournir de l’énergie longue durée, pouvant être mobilisée jusqu’à la fin des épreuves ;
  • Fournir de l’énergie immédiatement disponible, indispensable aux impulsions ;
  • Améliorer la résistance et la souplesse musculaire et articulaire, pour limiter les traumatismes liés aux efforts violents et aux chocs répétés ;
  • Optimiser les fonctions cognitives : vigilance, coordination, adresse… ;
  • Faciliter une récupération rapide et améliorer la résistance de l’organisme, du fait de la fréquence des compétitions ne permettant généralement pas un repos suffisant.

Notre conseil nutritionnel

  • En préparation : WHEY PROTEIN, NATURAL DETOX ;
  • Le matin du match : BREAKFAST MULTISPORTS ;
  • Avant l'echauffement : SPRAY CHAUFFANT TONIFIANT ;
  • Avant l'effort : CREATINE EFFERVESCENT COMPLEX ;
  • Pendant : ISOTONIC POWER , MINERAL DRINK ;
  • Après l'effort : WHEY PROTEIN , GEL CRYO DEFATIGANT ;
  • Le soir : BCAA SYNERGY+.
Sources :
Le Figaro Santé