Les probiotiques qui peuplent naturellement notre organisme sont indispensables à notre bonne santé. À la fois constitués de bactéries et de levures, nous les puisons dans notre alimentation. La qualité de la flore intestinale étant liée à la gestion du poids, de nombreuses études sont menées pour savoir s’il est possible de mincir naturellement, notamment grâce aux probiotiques. Au vu de leur influence sur notre système digestif, il apparaît indéniable d’établir un rapport entre probiotiques et perte de poids.

Que sont les probiotiques ?

Les probiotiques sont une combinaison de bactéries et de levures vivantes et bénéfiques qui vivent naturellement dans votre corps. Deux types de bactéries sont constamment présentes dans notre organisme : les bonnes et les mauvaises bactéries. Les probiotiques sont composés de bonnes bactéries qui aident à maintenir votre corps en bonne santé et à bien fonctionner. Ils combattent les mauvaises bactéries lorsqu’elles sont en surplus et rétablissent ainsi l’équilibre au sein de votre microbiote.

D’autre part, les probiotiques sont également utiles pour :

  •   digérer les aliments ;
  •   créer des vitamines ;
  •   soutenir les cellules qui tapissent votre intestin pour empêcher les mauvaises bactéries contenues dans l’alimentation qu’elles ne pénètrent dans votre sang ;
  •   décomposer et absorber les médicaments.

Une alimentation équilibrée et riche en fibres aide à maintenir le nombre de bonnes bactéries à un niveau adéquat. Cependant, si vous souffrez de carences alimentaires, les compléments à base de probiotiques sont recommandés.

Quels sont les différents types de probiotiques

Les probiotiques sont classés en plusieurs catégories.

Les bifidobactéries

Les bifidobactéries représentent la population dominante de notre microbiote intestinal. Elles sont davantage présentes chez les nourrissons allaités. Il est constaté que leur population a tendance à diminuer avec l’âge, vers la cinquantaine.

Leur champ d’action se situe majoritairement dans le gros intestin.

Parmi les bifidobactéries, on trouve : B. breve, B. longum, B. infantis, B. bifidum, B. lactis.

Les lactobacilles

Les lactobacilles sont davantage actifs dans l’intestin grêle. Ils sont d’une aide précieuse pour les personnes sensibles aux effets secondaires des antibiotiques au niveau de la flore intestinale.

Les lactobacilles sont : L. acidophilus, L. paracasei, L. brevis, L. gasseri, L. plantarum, L. bulgaricus, L. helveticus, L. reuteri, L. casei, L. rhamnosus, L. crispatus, L. salivarius.

Les autres probiotiques

Parmi les autres probiotiques, on recense, entre autres, streptococcus thermophilus, B. coagulans, Proprionibacterium, S. boulardii.

Ces micro-organismes sont utilisés pour la digestion de l’amidon des céréales et du sucre. Par conséquent, ils permettent de créer un milieu riche en protéines, ainsi qu’en vitamines. Ils sont précieux pour favoriser la formation de la vitamine B qui exerce de nombreuses actions essentielles dans notre organisme, dont notamment le métabolisme du gras et des hydrates de carbone.

L’association des souches de probiotiques en fonction des dysfonctionnements 

Certaines souches de probiotiques sont associées à des affections précises :

  •   lactobacillus rhamnosus pour la prévention des diarrhées liées à la prise d'antibiotiques ;
  •   lactobacillus plantarum pour la prévention des candidoses vulvo-vaginale ;
  •   bifidobacterium longum, lactobacillus helveticus, lactococcus lactis, streptococcus thermophilus, pour la prévention du syndrome de l'intestin irritable.

Où trouver les probiotiques dans l’alimentation ?

La source principale des probiotiques se situe dans les produits laitiers, comme les yaourts et les laits fermentés (lait ribot ou kéfir par exemple). Vous en trouverez aussi dans les boutiques asiatiques qui proposent des dérivés du soja : shoyu, tamari, miso, tempeh, natty, etc.

Les autres sources sont :

  •   choucroute crue ;
  •   kéfir de fruits ;
  •   kombucha ;
  •   bière non pasteurisée ;
  •   levure de bière ;
  •   cornichons ;
  •   olives ;
  •   fromages persillés : fourme, roquefort, bleu ;
  •   fromages avec croûte type brie, Sainte Maure ou camembert ;
  •   pain au levain.

Probiotiques et perte de poids

Les probiotiques peuvent-ils aider à la perte de poids ?

Étant donné qu’il existe une différence de microbiote intestinal entre les personnes minces et les personnes en surpoids, voire obèses, il est logique que le changement de composition de ce microbiote influence la prise ou la perte de poids.

L’utilisation de probiotiques ne constitue pas en soi une cure minceur, mais le fait d’améliorer votre microbiote assure une meilleure santé de votre système digestif et vous aide à mincir naturellement. Une alimentation saine est indispensable et elle peut être enrichie par des compléments alimentaires à base de probiotiques.

Les probiotiques vous aident à perdre du poids et à améliorer votre état de santé général. Dans l'intestin, les bactéries bénéfiques aident à décomposer et à digérer les aliments. Elles permettent également de créer des nutriments et des vitamines que le corps utilise. Les bactéries probiotiques se nourrissent de fibres et les transforment en composés utiles.

Un système digestif malsain peut entraîner au contraire une dysbiose, c'est-à-dire un déséquilibre dans les microbes de l'intestin. Lorsque trop de micro-organismes nocifs se développent, il arrive qu'il n'y ait pas suffisamment de bactéries utiles pour les contrôler. Cela signifie aussi généralement que la diversité des bactéries dans l'intestin est faible.

Les autres bénéfices des probiotiques

Les probiotiques ont prouvé qu’ils étaient bénéfiques à bien des niveaux. On ne parle pas alors de relation directe de cause à effet entre probiotiques et perte de poids, mais leur influence sur le système digestif et sur la flore intestinale participe à l’amincissement.

Les probiotiques participent à l’amélioration du transit intestinal et au traitement contre la constipation. Ils permettent également l’amélioration du syndrome du côlon irritable. On les utilise pour prévenir la diarrhée, notamment lorsque vous êtes déjà malade et que vous devez prendre des antibiotiques.

D’autre part, ils servent à lutter contre la bactérie Helicobacter pylori, qui provoque une inflammation de l’estomac qui se transforme en gastrite chronique et peut entraîner des ulcères voire des cancers.

Les probiotiques en complément alimentaire pour la perte de poids

Pour associer probiotiques et perte de poids, vous pouvez compléter la quantité que vous allez puiser dans votre alimentation par des compléments alimentaires. Si votre alimentation n’est pas équilibrée, vous aurez davantage de difficultés pour maigrir, car votre système digestif n’est pas assez efficace pour traiter la transformation, l’assimilation et le rejet des aliments. Ceci est d’autant plus important si vous souffrez d’une intolérance au lactose, car vous êtes privé d’une source importante de probiotiques.

Les différentes formes de compléments alimentaires à base de probiotiques

La quantité de bactéries contenue dans un complément alimentaire peut diminuer avec le temps selon sa forme. Si vous choisissez par exemple un complément liquide, sa conservation est plus éphémère. L’activité naturelle de fermentation a pour effet d’acidifier le produit, ce qui tue les bactéries. Ce type de complément ne doit donc pas être conservé longtemps, avant d’être consommé.

Les sachets de compléments sont considérés comme le meilleur conditionnement possible, car les ferments lactiques sont protégés du contact avec l’air et l’humidité. Ils permettent donc une conservation de plus longue durée.

Les gélules contiennent normalement des souches qui permettent de résister aux sels biliaires et à l’acidité de l’estomac, mais elles ne sont pas aussi efficaces que les sachets.

En revanche, ne privilégiez pas les comprimés qui nécessitent une température qui tue une partie des bactéries pour les fabriquer. Il faut en effet créer une pression pour amalgamer les ingrédients qui fait monter à une température à laquelle les bactéries ne résistent pas.

En résumé, lorsque vous choisissez vos probiotiques, veillez à ce que leurs souches résistent à l’acidité gastrique de l’estomac et qu’elles correspondent bien aux dysfonctionnements que vous souhaitez corriger.

BONUS : Téléchargez GRATUITEMENT votre livre de recettes Detox en programme de 7 jours  

Livre recettes detox