Rétention d'eau : faites le point

Rétention d'eau, faites le point

Vous vous sentez « gonflé » ? Vous avez les jambes lourdes ? Il est fort possible que vous souffriez de rétention d'eau. C'est ce qui arrive lorsque votre corps emmagasine trop d'eau sans l'évacuer correctement. Ce phénomène peut avoir plusieurs causes et touche plus particulièrement les femmes, notamment à l'approche de la période des règles, pendant la grossesse ou quand il fait plus chaud. Voici les conseils à suivre pour venir à bout de cette rétention d'eau.

 

Buvez de l'eau !

Cela peut paraître paradoxal mais, si vous privez votre corps d'eau, il aura tendance à ne plus assez en évacuer. Ce ne sera pas forcément à l'origine d'une rétention d'eau gênante mais cela peut participer à son installation.

Il est donc conseillé de boire suffisamment d'eau, environ 2 litres par jour sont nécessaires à votre corps. Vous pouvez facilement les boire par petites gorgées tout au long de la journée.

 

Attention au sel

L’excès de sel, ou plutôt de sodium contenu dans le sel, est une des raisons principales de la rétention d'eau. En effet, lorsque trop de sodium entre dans votre organisme, il transporte avec lui une grande quantité d'eau qui va se loger dans vos cellules.

Il faut donc être attentif à votre consommation de sel. Mais, pas seulement celui de table ! Le sel est fortement présent dans certains produits comme la charcuterie, les biscuits apéritifs, le pain, les pizzas et nombre d'aliments industriels. La quantité acceptable de sel par jour est d'environ 6 grammes, ce qui correspond à 2,4 grammes de sodium.

 

Faites du sport pour lutter contre la rétention d'eau

La rétention d'eau peut avoir pour origine une mauvaise circulation sanguine, notamment dans les jambes. Pour rétablir cette circulation, rien de tel que le sport. Pratiqué 2 à 3 fois par semaine, il activera votre cœur et améliorera le passage du flux sanguin. Autre conseil : pensez à marcher au moins 30 minutes chaque jour, surtout si votre travail vous maintient assis toute la journée. C'est une bonne solution pour éviter l'effet « jambes lourdes » lorsque vous rentrez chez vous.

Optez également pour les massages afin de faciliter la circulation et le drainage des toxines. Vous pouvez les pratiquer vous-même ou demander l'aide d'un professionnel.

 

Utilisez des compléments alimentaires drainants

En complément de ces règles d'hygiène de vie, vous pouvez consommer des produits drainants, notamment ceux qui sont à base de plantes, qui vont cibler l’excès d'eau dans votre organisme.

Le bouleau, le maté, la piloselle ou le cassis, par exemple, sont d'excellents draineurs naturels. Ils facilitent l'évacuation de l'eau par la voie urinaire.

La vigne rouge, l'hamamélis et la rhodolia ont également un intérêt pour activer votre circulation et réduire le phénomène de rétention d'eau.

Enfin, certaines plantes, comme le thé vert ou le guarana, peuvent également vous aider grâce à l'effet diurétique de la caféine qui permettra également de stimuler votre métabolisme.

Sources : 
Doctissimo