En matière d’alimentation, et plus précisément de diététique, les théories et conseils sont partout : internet, magazines féminins, télévision, réseaux sociaux… Difficile de s’y retrouver quand, de surcroît, les théories s’opposent et quand les conseils apportés disent tout et leur contraire ! Faisons le point ensemble dans cet article, pour enfin dire stop aux idées reçues sur la minceur et adopter des comportements alimentaires adaptés et équilibrés.

Boire de l’eau fait maigrir

NON

On entend parfois que boire beaucoup d’eau tout au long de la journée ferait perdre du poids. Or, disons-le une bonne fois, l’eau n’a aucun effet sur la fonte des graisses. Cependant, même si elle ne fait pas maigrir, l’eau est importante dans votre perte de poids. Elle va naturellement répondre à vos besoins hydriques quotidiens, mais aussi détoxifier votre organisme et vous aider à vous sentir rassasié plus facilement. Vous pouvez boire de l’eau à volonté, puisque l’eau ne contient pas de calorie.

 

Sauter des repas fait maigrir

NON

C’est même une très mauvaise idée ! Même si vous êtes tenté de sauter un ou deux repas de temps en temps pour perdre du poids plus rapidement, ne le faites surtout pas, c’est une des pires erreurs à commettre lors d’un processus de perte de poids. Sauter un repas ne vous aidera pas à maigrir, et produira même l’effet inverse, puisque votre organisme va réagir à cette privation de nourriture en stockant davantage aux repas suivants, pour compenser. Cela va occasionner une prise de poids, aux antipodes de vos désirs de minceur. Le mieux est de prendre vos repas à heures fixes, le plus régulièrement possible, sans n’en sauter aucun.

 

Il faut abandonner le chocolat

NON

Vous pouvez continuer de manger du chocolat, raisonnablement cela s’entend, pendant une phase d’amincissement. Le chocolat est bon pour le moral, dans la mesure où il augmente la sécrétion d’hormone du plaisir, et il serait donc bien dommage de le supprimer complètement de l’alimentation. Le secret est de le consommer avec modération, à raison d’un maximum de 1 ou 2 carrés par jour. Privilégiez le chocolat noir à au moins 70 % de cacao, pauvre en sucres.

 

Manger des fruits brûle les graisses

NON

La pomme, l’ananas ou encore le pamplemousse ont parfois la réputation d’être excellents pour brûler les graisses. On les voit donc quelques fois comme aliments de base de certains régimes aussi farfelus que dangereux, puisqu’ils excluent les autres familles d’aliments et génèrent donc des carences inévitables. Ces fruits sont, il est vrai, plein de bons nutriments, mais leurs réels effets amincissants ou brûleurs de graisses ne sont pas fondés. Aucune étude n’a pu prouver les résultats avancés ici ou là.

 

Manger des produits allégés va m’aider à mincir

OUI et NON.

La première chose à savoir lorsque l’on parle d’aliments “light”, “allégés” ou “minceur”, est que cette mention ne vous garantit en rien que cette formulation soit de meilleure qualité nutritionnelle que la version originale du produit. Pour corriger le goût d’aliments moins riches en sucre, certains industriels n’hésitent pas à rajouter plus de matières grasses que dans la version de base. Vérifiez bien les étiquettes, vous pourriez être surpris, tant l’équation “moins de sucres, mais plus de graisses” est régulièrement de mise. En outre, on peut être tenté de consommer une quantité trop importante du produit, puisque nous savons qu’il est light et que sa faible teneur en calorie nous rassure. Restez vigilant et faites les bons choix. Autrement dit, limitez les produits light et autres aliments allégés.

 

Pour maigrir, je dois me priver

NON

Se priver de tout ce que l’on aime et s’affamer en suivant des programmes alimentaires à 600 ou 800 kcal/jour ne fonctionne pas. Vous perdrez du poids tant que vous aurez la motivation de poursuivre cette cadence, mais dès que vous craquerez, car vous ne pourrez pas continuer raisonnablement à ce rythme dans la durée, vous reprendrez alors tous les kilos si durement perdus. Pour mincir, il faut manger, sinon le métabolisme est profondément perturbé. Sachez qu’en moyenne, 80 % des personnes qui perdent du poids en se restreignant beaucoup le reprennent, car l’organisme, qui a été privé, se met en mode “stockage”. Si le poids à perdre est inférieur à 8 kg, continuez de manger ce que vous aimez, mais en limitant les quantités ingérées, et essayez de faire des choix judicieux et de bons sens. Vous pouvez vous autoriser une gourmandise de temps en temps pour garder le moral et la motivation à long terme.

 

Pour perdre du poids efficacement, j’arrête les bananes

NON

Ce n’est pas parce que la banane est rassasiante qu’il faut en déduire que c’est un fruit riche en calories. Une banane de taille moyenne contient environ 90 kcal, soit 3 fois moins qu’une barre chocolatée ! Le choix est vite fait, non ? La banane contient une quantité intéressante de potassium (qui aide aux échanges de liquide entre les cellules) et beaucoup de vitamines. Ne la boudez pas, la banane est un choix très intéressant dans le cadre d’un programme alimentaire amincissant. Si possible, n’attendez pas trop après l’achat de vos bananes pour les consommer car plus elles mûrissent, plus elles contiennent du sucre.

 

Pour une jolie silhouette, J’arrête illico la charcuterie

NON

On pense à tort que la charcuterie est majoritairement à base de porc et est donc très riche, très grasse, très salée et donc à éliminer de l’alimentation lorsque que l’on souhaite mincir. Nous allons nuancer ce propos. Toutes les charcuteries ne se valent pas en termes de valeurs nutritionnelles : le jambon, la viande des grisons, la bresaola et autres viandes séchées sont finalement des aliments relativement peu gras : ils contiennent moins de 5 grammes de matières grasses pour 100 grammes de produit. En revanche, on évitera très soigneusement les salamis, rillettes et autres mousses de foie, qui affichent un taux exorbitant de 50 % de matières grasses. Ne les consommez que très, très occasionnellement.

 

J’écoute les rumeurs et j’arrête le pain et les pâtes

NON

La frustration est l’ennemi juré de la motivation. Si vous attaquez un rééquilibrage alimentaire en supprimant le pain et les pâtes, que nous mangeons quotidiennement pour le pain, et de façon hebdomadaire pour les pâtes, vous risquez vite de perdre votre bel enthousiasme, mais surtout de craquer à la moindre contrariété. Le temps où les nutritionnistes les supprimaient purement et simplement de l’alimentation pour faire maigrir leurs patients est bien révolu. Là encore, tout est une question de quantité. Vous aimez prendre des tartines beurrées au petit-déjeuner ? Continuez, mais ne dépassez pas 2 tranches de pain (1/5 de baguette) et 10 grammes de beurre. Vous avez envie d’un plat de spaghetti à la bolognaise ? Cuisinez la sauce le plus sainement possible, c’est-à-dire en limitant les matières grasses et utilisant des épices ou des herbes aromatiques, et limitez-vous à 200 grammes de pâtes cuites. La cuisson sera de préférence “al dente” pour limiter la glycémie et donc le stockage. Manger raisonnablement du pain et des pâtes, qui sont des aliments rassasiants, c’est aussi mieux lutter contre les grignotages et autres fringales qui peuvent vous éloigner de votre régime.

 

J’oublie la viande rouge et ne garde que la blanche

NON

L’important lorsque l’on choisit une viande, ce n’est pas tant la couleur de la viande, mais bien le morceau choisi. La viande de l’épaule est plus grasse que celle d’une escalope. Ainsi, contrairement à ce que l’on pense communément, un morceau de filet de porc est moins gras qu’une entrecôte ou qu’un steak haché à 15 % de matières grasses, un gigot d’agneau nettement moins gras qu’une bavette, etc. Dans la volaille, méfiez-vous des cuisses, elles sont très grasses, privilégiez toujours le blanc.

 

Pratiquer une activité sportive aide à l’amaigrissement

OUI et NON

La légende urbaine dit vrai ! Faire du sport fait fondre les graisses, vous garantit une belle peau tonifiée, réduit votre stress et vous aide à stabiliser votre poids au long cours. Ceci dit, une pratique régulière s’impose, de 2 à 3 séances par semaine. Sachez que ce n’est qu’à partir de 30 minutes d’exercices physiques que votre organisme va aller puiser dans ses stocks de graisse pour puiser l’énergie nécessaire. Il est donc recommandé de pratiquer des séances d’une durée de 35 à 45 minutes, plus selon l’activité choisie et si votre condition physique vous le permet.

 

Vous êtes maintenant mieux à même de déterminer quels sont les bons reflexes a adopter avant de débuter un programme minceur. 
A vous de jouer !