A la simple évocation de son nom, tout sportif qu’il soit régulier ou occasionnel frémit. Cette douleur bien connue est susceptible de réduire à néant une séance de sport ou de cardio en un rien de temps. Devons-nous nous résigner à souffrir durant les efforts physiques ou existe-t-il une solution pour faire disparaitre un point de côté ? Encore mieux, est-il possible d’éviter son apparition ? On vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur le point de côté !

Qu’est-ce qu’un point de côté ?

Commençons par bien connaitre notre ennemi pour mieux le comprendre. Le point de côté (ou Douleur Abdominale Transitoire liée à l’Effort - DATE) est une gêne douloureuse qui survient le plus souvent durant une pratique sportive. Souvent comparé à un « coup de couteau » sous les côtes et sur un des flancs (gauche ou droite en fonction des sujets), le point de côté survient de manière soudaine et sans signe avant-coureur rendant difficile la poursuite de l’activité sportive voire impossible à intensité identique.

Si le point de côté touche une grande majorité des sportifs au moins une fois dans leur vie, fort heureusement il s’agit d’une douleur bénigne et sans aucune séquelle à craindre. De plus, la douleur s’estompe rapidement (de l’ordre de 2-3 minutes) après le ralentissement ou l’arrêt de l’activité physique en cours.

Néanmoins, si la douleur subsiste après l’arrêt de l’effort, se déclenche au repos ou en cas de symptômes associés (nausées par exemple), il est nécessaire de consulter un professionnel de santé. Celui-ci s’assurera que ces symptômes ne cachent pas d’autres pathologies cardiaques, pulmonaires ou abdominales plus graves.

Une douleur aux causes mal connues

Ne faisons pas durer le suspense plus longtemps, il n’existe aucune étude scientifique permettant à ce jour d’isoler de manière certaine une cause unique à l‘apparition des points de côtés liés à l’effort physique. Toutefois, il existe plusieurs théories et études portant sur les origines possibles de cette douleur abdominale avec plus ou moins de certitudes :

  • Ischémie du diaphragme : Cause avancée depuis de nombreuses années, les nouvelles études mettent à mal cette hypothèse dissociant l’origine du point de côté avec la présence de la moindre anomalie respiratoire.
  • Stress mécanique des ligaments viscéraux : Les ligaments qui soutiennent notamment le foie et l’estomac ont historiquement été mis en cause dans l’apparition des points de côté. Selon cette théorie, le stress des ligaments viscéraux engendrés par un mouvement de balancement du tronc provoque le point de côté. Toutefois, cette théorie est mise à mal par la présence de point de côté chez les nageurs pourtant sans mouvement de balancement du tronc.
  • Troubles gastro-intestinaux : Cette théorie avancée par plusieurs auteurs d’études pointe du doigt une distension de l’intestin. Toutefois, le point de côté s’observe également pour les sportifs n’ayant rien consommé avant la pratique sportive argumentant contre cette théorie.
  • Irritation du péritoine pariétal : Il s’agit de la cause la plus crédible avancée pour expliquer l’origine du point de côté. Le péritoine pariétal est une couche qui tapisse l’abdomen et qui subit des frottements durant l’effort. L’irritation de celui-ci durant l’effort causerai la douleur.

Par ailleurs, l’observation d’une plus forte prédisposition aux points de côté des enfants serait également expliquée par cette théorie. En effet, ceux-ci ont une surface péritonéale proportionnellement plus importante que les adultes par rapport à leur taille.

Bien que le point de côté soit expérimenté au quotidien par une grande part de la population, son caractère bénin fait que peu d’études à grande échelle n’ai été mené. Cela explique la relative méconnaissance du sujet par la communauté scientifique.


Les solutions pour faire passer un point de côté

Bien qu’aucune étude scientifique n’ait pu valider à ce jour une méthode officielle pour faire passer les points de côté, il existe plusieurs solutions qui semblent fonctionner pour diminuer ou faire disparaitre plus rapidement la douleur en fonction des sensibilités de chacun.

Malheureusement, il n’existe pas de remède miracle universel pour faire passer un point de côté de manière instantanée mais rassurez-vous, nous avons tout de même quelques petites astuces pour sauver votre séance de sport ou de cardio :

  • Réduisez l’intensité de l’effort physique
  • Reprenez votre respiration profondément
  • Appliquez une pression sur le flanc touché
  • Penchez le haut du corps légèrement en avant

En cas de douleurs très fortes, arrêtez-vous quelques instants. Cela vous permettra de reprendre votre séance au plus vite.

Eviter le point de côté pendant le sport

S’il n’existe pas de méthode infaillible pour stopper le point de côté, la solution la plus efficace pour ne pas sacrifier sa performance sportive en cours reste donc d’éviter son apparition. Une origine unique n’ayant pas été formellement identifiée par la communauté scientifique, les techniques efficaces pour éviter l’apparition d’un point de côté durant la pratique sportive peuvent varier d’un individu l’autre. Nous vous recommandons donc de tester pour déterminer ce qui fonctionne le mieux pour vous en fonction de votre sensibilité et de votre pratique sportive :

  • Evitez de consommer des boissons hypertoniques avant ou pendant l’effort (Boissons énergisantes type RedBull, jus de raisin…) et préférez de l’eau ou des boissons isotoniques
  • Buvez en petite quantité
  • Evitez de manger environ 2 heures avant la séance
  • Renforcez votre musculature abdominale par des exercices de gainage
  • Adoptez une respiration régulière et adaptée durant l’activité sportive

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour réduire le risque de voir apparaitre un point de côté lors de votre prochaine séance de sport et même si celui-ci peut toujours faire son apparition, gardez en tête ces quelques astuces pour le faire disparaitre au plus vite.
Plus d’excuse donc pour reprendre votre entraînement et performer !
Prêt(e) ? Partez !

Source : Revue Médicale Suisse